ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Obésité

1951-5995
Revue francophone pour l'étude de l'obésité
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2006 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 2/1 - 2007  - pp.116-121  - doi:10.1007/s11690-007-0039-7
TITRE
Recherches en france

TITLE
Research in France

RÉSUMÉ

La recherche sur l’obésité en France a connu une impulsion récente grâce à des programmes incitatifs conjoints de l’Inserm, de l’Inra (ATC Nutrition, PNRH) et de l’ANR (Programme COD et PRNA) et par les soutiens récurrents aux équipes des EPST (Inserm, Inra et CNRS) engagées dans cette thématique. Différents appels d’offre ont augmenté significativement le financement de la recherche dans ce domaine. L’obésité représente une part croissante mais qui reste limitée des thématiques soutenues. Les programmes sont trop récents pour être évalués. Les travaux des équipes françaises portent essentiellement sur les aspects épidémiologiques, l’adipogenèse, la génétique et la dépense énergétique, la résistance à l’insuline. La France occupe, selon une étude bibliométrique, la 5e place des publications scientifiques sur l’obésité dans le monde. Les équipes françaises sont impliquées dans plusieurs projets européens majeurs dans ce domaine. Cependant, il faut constater qu’il n’existe pas en France de programme de recherche national spécifique comparable à celui lancé par le NIH (National Institute of Health) aux États-Unis. Les actions incitatives et les programmes plus récents insistent sur les approches interdisciplinaires dont les modalités d’évaluation sont complexes. Les sciences humaines et sociales gardent une place limitée parmi les projets retenus malgré le soutien des appels d’offre.



ABSTRACT

Research on obesity in France has recently accelerated thanks to joint incentive programmes involving the national health research institutions INSERM, INRA (ATC Nutrition and PNRH) and ANR (COD and PRNA programmes) as well as the continuing support of the EPST (public, scientific and technology institutions) teams of INSERM, INRA and CNRS, all collaborating in this research area. Various calls for tenders have significantly increased research funding in this area. Obesity represents a growing, but still limited, part of the research areas being funded. It is too early to assess the value of the programmes. The work of the French teams focuses essentially on epidemiological issues, lipogenesis, the genetics of energy expenditure, and insulin resistance. According to a bibliometric study, France is ranked fifth in the world for its publications on obesity. French teams are involved in a number of major European projects in this area. However, it should be noted that there are no specific national research programmes in France comparable to those launched by NIH in the US. Incentive measures and the most recent programmes emphasize interdisciplinary approaches with complex assessment mechanisms. The humanities and social sciences comprise a small proportion of the accepted projects despite the support of calls for tenders.



AUTEUR(S)


MOTS-CLÉS
Obésité, Recherche, France

KEYWORDS
Obesity, Research, World

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (95 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier